Solidaires des migrants

Mercredi 21 mars, à 18h, rassemblement Place Saint Nicolas, à Coutances.

Venez nombreux !

Télécharger
Télécharger "Devenir parrain ou marraine"
Devenir parrain ou marraine 3.pdf
Document Adobe Acrobat 147.2 KB


Samedi 18 novembre, au moins 120 personnes se sont retrouvées au FJT pour partager un repas.

Une très belle soirée !


Samedi 18 novembre 2017

 

REPAS PARTAGÉ

 

 à 19h au Foyer de Jeunes Travailleurs de Coutances, rue Régis Messac

 

Participez au repas partagé entre migrants résidant à Coutances, bénévoles,  militants et citoyens solidaires

 

 APPORTER ce jour-là une de vos spécialités, tous les participants feront de même.

Une initiative d’ Alternatives Solidaires,en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme et la Pastorale des Migrants.

 


Une chouette initiative solidaire en perspective: les amis musiciens du saxophoniste regnévillais Bernard Gruyer nous proposent de venir gratuitement à Coutances jouer en concert pour permettre à Alternatives Solidaires d'alimenter la caisse de solidarité aux migrants.

Ce concert est co-organisé par notre association, la LDH et la Pastorale des migrants.

L'atelier musical de Regnéville Maritime assurera une première partie; l'entracte donnera l'occasion de se désaltérer à la buvette dont les bénéfices seront reversés à la caisse de solidarité.

Le prix d'entrée à la soirée est fixé à 10€.

 

Faites-le savoir à vos proches!

 

 



Beaucoup de réfugiés arrivent à St-Lô, de jeunes adultes, des mineurs, des familles; toutes ces personnes qui fuient leur pays pour de solides raisons engagent (à de rares exceptions) une démarche de Demande d'Asile et à ce titre devraient se voir proposer par les services de l'Etat des solutions d'hébergement digne en attendant le traitement de leur demande.

 

Cette année particulièrement, on est loin du compte, au point que même des mineurs isolés se voient jeter du foyer de l'Aide Sociale à l'Enfance au bout de 5 jours, au motif, en dépit de ce que montrent leurs papiers, qu'ils pourraient ne pas être mineurs!

 

Le comité st-lois d'aide aux migrants et la LDH ont exigé d'être reçus par des représentants du Conseil départemental et de la Protection de l'Enfance pour protester et demander que soient réunis les moyens d'un accueil digne (cf article de Ouest-France du mercredi 21 déc). Des recours sont en cours pour les mineurs.

 

C’est la même situation à Cherbourg (cf article de OF du 22 déc) et partout en France.

 

Notre association a commencé à agir en participant à la mise en place d'un collectif aux côtés de la LDH, du Collectif st-lois d’aide aux migrants et de divers militants au moment de l'ouverture des 3 Centres d'Accueil et d'Orientation de la Manche qui hébergent 92 migrants déplacés suite au démantèlement de la Jungle de Calais; il s’agit pour ce collectif de veiller au respect des droits liés aux demandes d’asile et plus généralement au respect des droits de l’homme, aussi bien pour les réfugiés hébergés en CAO que pour tous ceux qui ne cessent d’arriver dans notre région comme ailleurs, en quête d’une issue à leur périple.

 

Plusieurs adhérents interviennent auprès des migrants en CAO, notamment à St Germain sur Ay.

 

Par ailleurs, devant l'impossibilité d' héberger de nouveaux réfugiés à St-Lô, Christian et moi avons accepté d'héberger respectivement un Nigérian mineur et un Guinéen majeur.

 

L’histoire de ce dernier est édifiante : enregistré en Italie suite à sa traversée de la Méditerranée depuis la Libye, il est susceptible d’être renvoyé en Italie en application du protocole inique dit de Dublin qui reporte de fait sur l’Italie et la Grèce le poids principal de l’accueil des migrants en Europe; par peur de se retrouver parqué dans un camp comme à son arrivée en Italie, il a profité d’une escapade à St-Lô pour partir, sans bagage, pour l’Angleterre, n’hésitant pas à prendre de nouveaux risques…

 

Plusieurs adhérents se sont retrouvés au local jeudi 22 déc pour faire le point et vous proposent de prendre part à l’action pour un accueil digne des réfugiés et la défense de leurs droits :

 

· échange hebdomadaire d'informations sur l'évolution de la situation, les actions en cours et transmission à tous les adhérents: la prochaine rencontre aura lieu au local le jeudi 5 janvier à 18h.

 

· une manifestation a lieu demain lundi 26 déc à Cherbourg à 18h sur l’esplanade entre l’Eleïs et l’hôtel Mercure (laisser un message en réponse à ce mail pour le co-voiturage).

 

· constituer une liste de personnes ressources, au sein de notre association et au-delà, susceptibles d'accueillir pour quelque temps un réfugié à leur domicile, pour compléter le dispositif st-lois saturé en attendant que des solutions plus satisfaisantes soient obtenues du Conseil départemental ou de Collectivités locales.

 

Le 25 déc 2016, Philippe

 

PS Le rassemblement de Cherbourg a été l’occasion pour l’association Itinérance d’interpeller publiquement les élus Cherbourgeois sur l’urgence qu’il y a, au cœur de l’hiver, à offrir aux réfugiés présents dans le secteur des possibilités de véritable hébergement, après qu’ils aient été fermement éloignés de l’abri de fortune constitué par une avancée de toit du centre commercial Eléis.

 

Le même jour, un réfugié Albanais dont le frère est à St-Lô depuis deux ans cherchait désespérément un abri ; il a pris le relais du Guinéen chez nous à Regnéville… 

Tous à Flamanville

Alternatives Solidaires a accueilli la rando vélo vers Flamanville

Christian et Philippe ont rejoint, jeudi 29 septembre 2016, une douzaine de cyclistes venus de Laval, Mayenne et du Morbihan pour ensuite les accompagner jusqu'à Coutances où des militants antinucléaire ont profité de leur venue pour se rassembler place Saint Nicolas.

Un repas partagé au café solidaire a été suivi d'une soirée film/débat à partir du film "Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre".

Merci à Fanny et à Eric qui ont été leurs hôtes pour la nuit.