Depuis le 1er février 2019, nous vous accueillons dans notre nouvel espace, au Tri-tout Solidaire de Saint-Pierre-de-Coutances.



Notre Actualité :


Le Collectif Coutançais « Stop-loi-de-Sécurité-Globale »

vous invite à vous rassembler (dans le respect des mesures sanitaires)

Samedi 30 janvier

15H à COUTANCES,

Place Saint Nicolas,

pour protester, chanter, danser contre les mesures liberticides,

revendiquer le respect de nos droits fondamentaux

et nous solidariser avec les artistes*!

 

Le pouvoir ne renonce pas aux attaques contre nos libertés dans cette période où sa gestion de la crise sanitaire apparaît à nombre de citoyens comme autoritaire et incohérente. Le conseil d’état vient de rejeter les référés contre l’autorisation donnée aux policiers et gendarmes de faire mention dans leurs fichiers de l’appartenance syndicale, des opinions politiques, des convictions philosophiques et religieuses. Les associations sont aussi visées. C’est une grave défaillance de la plus haute autorité à protéger nos libertés! Sous prétexte de lutte contre le terrorisme et le communautarisme, le pouvoir tente de construire un arsenal juridique inacceptable. IL choisit de protéger les policiers en interdisant les images qui pourraient être prises d’éventuelles violences policières, mais il entend permettre aux mêmes policiers de filmer, ficher les citoyennes et citoyens qui usent des droits fondamentaux comme celui de manifester. Les manifestations du 16 janvier ne se sont pas passées aussi bien qu’on a voulu nous le laisser croire. Si l'écrasante majorité des cortèges a pu s'ébranler dans le calme et la détermination, Paris, Montpellier, Lyon, Limoges et Toulouse ont connu des entraves graves à la liberté de manifester : véhicules sonos interdits , militant-e-s, arrêté-e-s dans le plus total arbitraire pour d’obscures raisons! Et le pouvoir tente aussi de s’attaquer à la liberté de la presse et à la culture. Nombre d’artistes et de jeunes créateurs précaires ne peuvent plus s’exprimer. Confronté à une mobilisation sans précédent pour la défense des libertés, le gouvernement a opposé une fin de non-recevoir. Les enjeux sont pourtant majeurs. Ils touchent au respect même de l’État de droit, qui suppose le contrôle effectif des pratiques des personnes dépositaires de l’autorité publique par les citoyens, le parlement, la justice et la presse.

 

*Une collecte solidaire au chapeau sera organisée à leur bénéfice!


Nos Actions :


--> Affranchie : Lutter contre les violences faites aux femmes

Être mieux informé(e) et mieux lutter ensemble contre ce fléau ...

--> ACTUALITÉ AFFRANCHIE

INFORMATIONS CONFINEMENT


--> Notre Marché Paysan

Quelques photos de notre édition de Septembre 2020! 


NOS EXPOSITIONS :


--> Le Revers de mon Look [REPORTÉE!]







Ce site contient des dessins de Jean-Denys Phillipe. Merci à lui